Jurisprudence Griveaux

La jurisprudence Griveaux ou l’art de nous prendre pour des idiots !

La sortie de la France de l’utilisation du glyphosate d’ici 2021 est « un engagement clair » d’Emmanuel Macron, a déclaré mardi 29 mai 2018 sur France Info le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux, assurant que « ce sera fait » même si ce n’est pas « inscrit dans la loi ».

Le fait d’inscrire « des choses dans la loi (…) n’est pas la garantie que ça arrive », « Faisons un peu confiance, arrêtons en permanence de penser que la contrainte, la sanction, sont les seuls moyens de conduire des politiques publiques efficaces ».

 

D’abord je remercie le gouvernement de la confiance qu’il témoigne aux agriculteurs ! Ensuite je demande qu’elle s’applique à tous les citoyens. Ironie quand tu nous tiens !

Ainsi pour la limitation à 80km/h sur les nationales :

Faisons confiances aux usagers !

Pour la déclaration d’impôts :

Faisons confiance aux contribuables !

Pour les examens de fin d’année :

Faisons confiance aux étudiants !

Je pourrais multiplier les exemples et certains seraient à l’évidence absurdes, aussi la mauvaise foi des politiques est ici bien illustrée. Au lieu de reconnaître un échec ou une influence importante des groupes de pression, on s’en sort par une pirouette rhétorique qui n’impressionne personne et qui surtout est contre-productive, car sous couvert de faire confiance à l’intelligence des citoyens, on les prend surtout pour des imbéciles

Mourir pour ne plus souffrir!

A la mémoire de Guillaume

 

C’est le soir d’une vie

Histoire à dormir couché

Quand on a plus envie

Juste se laisser glisser

Le corps en attente

L’âme en peine

Dévaler la pente

Se saigner les veines

Et puis partir ailleurs

Pour ne plus souffrir

Chercher le meilleur

Dans le giron de l’oubli

Ode à Daho

Ode à Daho !

Et puis aimer encore et aimer toujours sans comprendre ; mais au fond est-ce si important ?

Un nouveau Daho c’est à la fois des retrouvailles et de nouvelles semailles.

Un mot sur la photo du Digipack, j’ai pensé tout de suite à l’élégance et à l’élégant Dave Gahan de Depeche Mode et à la pochette de Reserection avec St Etienne en 1995.

Daho Dave Gahan

Une remarque pour le jardin, qui si on ne sait rien de ses racines est la démonstration que l’on peut faire des merveilles d’une tristesse. La mélancolie, c’est le bonheur d’être triste disait Victor Hugo.

Les Filles du Canyon sont celles de l’aurore de cet album et pour tout dire, elles n’en donnent pas le ton, ni le tempo, mais elles ouvrent l’esprit, le préparent pour la suite. Nietzsche disait que la beauté parle bas et qu’il faut tendre l’oreille pour l’entendre.

Il y a une petite voix qui me manque dans cet album, celle d’Edith, même si dans l’Hôtel des Infidèles j’ai croisé son ombre, et comme tout Satori Boy, j’irai la rejoindre dans la Rue des Petits Hotels.

Il y a du Guidoni dans les textes ainsi toutes les chansons sont des tableaux, elles parlent aux sens, à l’imagination plus qu’à l’intellect. Je prends cet album comme une mise à jour de tous les autres que nous pouvons ainsi parcourir différemment, du moins de façon plus légitime, plus pertinente.

Un dernier mot, sur le Z barré de Blitz qui pour moi évoque le visage de Ziggy Bowie…

Cet album c’est un peu comme un rendez-vous avec un ami qu’on voit peu, peu importe ce qu’on se dit, c’est l’autre qui est important, c’est le moment partagé.

Donc merci Etienne pour ce moment… surtout en ce moment !

Merci les Bleues !

Trois semaines de bonheur  à suivre vos exploits, peu importe la place, car vous avez la classe!

La finale des Black ferns, les fougères contre le XV féminin de la Rose montre bien que la défaite sous la pluie contre les anglaises n’était pas déshonorante…

Contre les USA vous nous avez donné quelques regrets mais tellement de joie  aussi, on en redemande!

A bientôt et vive le rugby féminin.

Merci les bleues

Photographie prise pendant la demi-finale! Pour paraphraser le grand Charles  » emmêlez-moi! »!

 

12345...90


La Voie Lactée |
Aimé Comoé |
Les Poétiques Littérales |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | A L'OMBRE DE MES NUITS...
| Red Spirit
| Académie Renée Vivien