Ether’n'Elle Flamme

Resized_20210606_155518

 

Apolline veille sur moi en permanence, même dans la voiture.

Sa dernière création est d’une douceur infinie et d’une force tranquille.

 

Ether’n'Elle Flamme :
C’est un Totem du feu (Âme, Volonté, Action, Creation/Destruction, Lumière-illumination, Vie/mort)

Il est fait de :

Plumes de pigeon (Amour et Douceur) + duvet d’un oiseau noir et orange (rougequeue noir peut-être, magie et transformation)

Ses énergies :
Douceur ET Solidité
Présence dans l’instant et aide dans l’accueil du présent
Porte l’énergie du soutien, de la protection et de la paix
Intemporalité, patience et éternité

 

 

Et soudain

Comprenne qui voudra
Moi mon remords ce fut
La malheureuse qui resta
Sur le pavé
[...]
Celle qui ressemble aux morts
Qui sont morts pour être aimés
Paul Eluard
Et soudain…

Les Totems d’Apo

5178276147390160698

https://www.etsy.com/fr/shop/LesTotemsdApo?ref=search_shop_redirect

 

Son nom est Gardien d’Âmour…

Il est porté par 6 plumes de mouette (Communication/liberté/Lumière du Jour), 3 de buse (Vision Juste, Soi Supérieur) , 2 de corbeau (Magie,/Intelligence/Transformation) et 1 de geai bleu (Protection/Eveil Spirituel).

Il m’ a été donné, offert, par Apolline pour m’aider et me soutenir au CHU et il a très bien rempli sa mission en me donnant son énergie de Paix, Douceur, Protection, Amour et Sagesse.

La photo est de très bonne qualité, si vous allez sur son site, vous verrez d’autres totems sublimes et sublimés qui vous tendront les bras… et c’est une belle idée de cadeau, éthique et originale !

Dans tes pas sages

Tes pas sages

Dans tes pas sages

 

L’empreinte du passé résonne à présent,

Si l’un passe, l’autre demeure,

L’impasse est un passage,

Une éclaircie dans la nuit.

 

Une vague à l’âme nous emporte,

Déferle lente dans les veines,

Chaude, comme la vie,

Belle d’une autre foi.

 

L’aube épurée se révèle enfin,

Plus lumineuse encore,

Que l’écrin de nos yeux,

Ceints d’une certitude.

 

Vient alors l’apostasie de la mort,

Le refus du déni,

De l’ombre aride

Et des larmes sèches.

 

Sentant le chant d’une plénitude

L’essence en réveil,

Une spontanée métempsycose,

S’offre à l’âme, sans peine.

 

Au delà de tout, de nous,

Sur nos chemins entrecroisés,

La vérité se fait jour,

Elle n’est qu’Amour.

 

 

 

 

 

12345...98


La Voie Lactée |
Aimé Comoé |
Les Poétiques Littérales |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | A L'OMBRE DE MES NUITS...
| Red Spirit
| Académie Renée Vivien