Du temps et de l’amour

Bonjour à tous,

Je suis à la maison, mes deux américaines aussi. La douleur est partout dans l’espace d’une maison qui me demeure pour l’essentiel, interdite. Au moins j’ai une belle vue, plus agréable que celle du CHU de Nantes.

On m’a retiré les 16 agrafes du genou et 20 des 40 du dos. La jambe est bien noire par endroits. Les fils de la cheville sont encore un peu frais. Je béquille avec difficulté car le mouvement me fait mal aux vertèbres. Les premiers rdv importants sont pour juillet.

Icare est tombé dans l’eau moi sur le ciment et l’acier… Comme je le disais à Apo ce matin, la mort pour la deuxième fois de ma vie, a goûté à ma chair, mais elle ne m’a pas trouvé à son goût. On va dire tant mieux…

Je remercie tous les donneurs de sang, sans eux ce serait sans moi désormais. Je remercie aussi les personnes qui m’ont assisté avant l’arrivée des pompiers. Ces derniers bien-sûr et l’ensemble des personnels de soin des deux hôpitaux que j’ai fréquenté. Merci très particulier à Evelyne et Jean-François.

vuesurmavie

 

0 commentaire à “Du temps et de l’amour”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire



La Voie Lactée |
Aimé Comoé |
Les Poétiques Littérales |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | A L'OMBRE DE MES NUITS...
| Red Spirit
| Académie Renée Vivien