Archives pour la catégorie Litterature

Elle attend immobile

Elle attend immobile texte

En ce lundi 7 novembre, sur le chemin du lycée, la grâce était au rendez-vous sous la forme d’un paysage familier mais redécouvert.

Je dois ce regard offert à la lecture d’Oreiller d’herbes de Sôseki. Ce texte de 1906 est à mon sens la meilleure façon de découvrir la poésie orientale et sa distinction face au regard européen. L’artiste japonais devient ce qu’il regarde, nous, nous restons spectateurs. Cet après-midi, un instant j’étais cette barque en communion avec l’eau et la nature.

Que cet haïku signe cet instant magique!

 

 

Deep Winter ou Danny wild

0787-cover-winter-536d29dbcd37c

Deep Winter

 

L’hiver est profond en Pennsylvanie, tout comme la forêt aux alentours de Wyalusing. Tout se joue en quelques heures ; la descente aux enfers d’un innocent, le meurtre d’une âme simple et bonne dont la résolution conduira à une cascade de souffrances et de renaissances et puis la rédemption de quelques-uns, mais quelques-uns seulement.

Nous savons, nous lecteurs que Danny n’a pas tué Mindy, comment aurait-il pu ? Mais qui d’autres le sait ?

Comment pourra-t-il se sortir d’un tel chaos, lui qui n’a pas d’amis, lui l’enfant dans un corps trop grand ?

De petites sculptures en bois comme des totem d’animaux de la forêt d’une noire bienveillance seront-elles le début d’un chemin que Lester, shérif déjà un peu retraite, pourrait emprunter…

Mais tu dois courir vite Shérif, car les loups sont sur la trace de la biche !

Ce premier roman de Samuel W. Gailey, paru fin 2014 aux éditions Gallmeister vaut bien l’intérêt que vous lui porterez.

Toute connaissance a un prix

tokyo Mo Hayder

Toute connaissance a un prix

 

Serez-vous prêt à payer le prix du secret qui traverse l’histoire et l’Histoire que nous raconte Mo Hayder dans son roman Tokyo. Curieusement c’est dans la ville de Nankin que tout se joue et c’est dans celle de Tokyo que tout se rejoue, se perd et se déjoue.

De la Chine au Japon et du présent au passé, d’un enfant mort à un autre.

Ce n’est pas cinquante nuances que Grey nous propose mais plutôt deux. Du Bien au Mal,  le chemin n’est peut-être pas si long.

Cet insigne roman, date de 2004, et je vous le conseille vivement!

Achtung :Il est de retour !

Le retour interdit

 

Er ist wieder da

Il est de retour et il est le premier surpris !

Je vous conseille de lire ce roman de Timur Vermes aux éditions Belfond.

La seule « précaution » que je prendrais c’est d’avertir le lecteur qu’il ne pourra vivre pleinement ce livre que s’il a une connaissance lucide de la montée en puissance du nazisme avant la seconde guerre mondiale et des atrocités commises en son nom. Si la Shoah est pour vous une plaie ouverte dans l’histoire de l’humanité alors vous pouvez rire avec Timur de cet Hitler qui revient du bout de sa nuit. Car il est « sympathique », il est même « touchant » parfois, même s’il reste un monstre d’orgueil et de folie. Les personnages créés par l’auteur favorisent bien cette mise en avant de celui qu’on ne peut « réellement » apprécier mais qui par le biais de cette fiction nous livre quelques clés de son sens inné de zoon politikon. Mais il ne faudrait surtout pas lire au premier degré ses arguments antisémites, xénophobes et l’ensemble de ses propos spécieux.

Le chapitre 29 est très intéressant. Hitler est confronté par la décision de sa secrétaire au génocide des juifs qu’il a voulu, qu’il a engagé durant toute la guerre, du plus profond de son âme noire. Mlle Krömeier est la mémoire vivante d’une histoire dont l’encre ne peut sécher.

Timur Vermes nous invite surtout à réfléchir aux mécanismes du pouvoir et aux rôles des médias, d’internet, des réseaux sociaux qui à notre époque font, défont, influent, infléchissent les gouvernements…

Bonne lecture

12345...10


La Voie Lactée |
Aimé Comoé |
Les Poétiques Littérales |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | A L'OMBRE DE MES NUITS...
| Red Spirit
| Académie Renée Vivien