Archives pour la catégorie Tourisme

Le drapeau Comtois, de mon enclave en passant par la classe!

franccontent.jpg

Là où flotte le drapeau comtois, qui que tu sois, tu es chez toi !
Un an après avoir installé mon mât « d’artisanart », je viens de remplacer le beau drapeau comtois un peu usé, made in deutschland. Merci à Pierre pour cette photographie qui fera date dans le jeu de la surprise feinte.
comtois.jpg
Pour information, pour le drapeau, le lion renvoie à la volonté d’Othon IV (fin du XIIIème), qui veut montrer sa distance avec l’empire germanique et son aigle. Les billettes d’or marqueraient la présence des forêts (les billettes sont des morceaux de bois tranchés).

Haute-Saône -13.1° !

Chariez dans la nuit du 25 au 26 décembre, après une journée de neige, une nuit froide… mais pure!
joursdeneige.jpg

Quelques images de mes nuits à minuit…
chariez131.jpg

Mon enclave Franc-Comtoise

enclave.jpg
Définition:
Une enclave est, en géographie humaine, un morceau de terre totalement entourée par un territoire étranger unique.

La Franche-Comté n’est française que depuis 1678, et c’est dans la souffrance, la douleur et la mort que cette « annexion » a vu le jour. Ses limites actuelles sont assez proches des Comtés historiques de Bourgogne et de Montbéliard.
Si je m’en tiens à la définition d’une enclave, ma propriété dans le maine et loire est bien une enclave.
Le drapeau comtois, qui flotte au fond de mon terrain de nouveau depuis cet après-midi (un peu plus haut que le précédent) est un rappel à l’histoire et ma mémoire du devoir.
Fier d’être comtois, dont voici la devise :
Comtois, rends-toi ! Nenni ma foi !

Sur les pas de Julien Gracq

Un matin de février, alors que le printemps n’est encore pour le promeneur impatient qu’un souvenir, j’ai décidé de marcher un peu avec la Loire.
A Saint Florent le Vieil, j’ai été accueilli par un clin d’oeil du soleil à travers le vitrail de l’Abbatiale du Montglonne.
clindoeildusoleil.jpg
Puis j’ai tenté depuis le promontoire ce que l’oeil humain ne peut saisir d’emblée, une vision synoptique de la Loire.
loiredepuisstflorent.jpg
Enfin sur les pas de Julien Gracq, j’ai fais corps avec le serpent langoureux et humé l’air marin de ses rives.
Trois éléments ont marqué les étapes de ma redécouverte.
Tournant le dos à la mer des prés, j’ai rencontré un arbre dont les racines semblaient se perdre dans la mémoire du sol, perché sur une falaise fragile, il me toisait du haut de sa beauté incomparable.
magiedelanature.jpg
Peu après, sortant de l’eau des doigts prenant la tasse faisait le lien du bois à l’eau.
doigtslatasse.jpg
Revenant sur mes pas après avoir écouté les âmes des martyrs, c’est un homme sur une barque qui m’a donné la leçon du jour. Elle est simple et sans fioritures, la meilleure façon de rendre hommage à la beauté de la nature, c’est de la vivre et de la faire vivre.
serein.jpg

1234


La Voie Lactée |
Aimé Comoé |
Les Poétiques Littérales |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | A L'OMBRE DE MES NUITS...
| Red Spirit
| Académie Renée Vivien